Aller au contenu

HISTOIRE ET ENGAGEMENT

Une réelle passion pour la naturopathie. Un besoin de partager mes connaissances et mon expérience pour former les naturopathes de demain.

Une volonté de prouver que la médecine allopathique et les médecines douces comme la naturopathie peuvent coexister et même se compléter

Tels sont les éléments qui m’ont poussée à fonder un institut de formation en naturopathie

Nous sommes en janvier 2021, Naturacopée voit le jour.

278260196_683711899415233_5656815182334737902_n

Je n’ai pas toujours été naturopathe. Comme nombre d’entre vous qui lisez ces lignes, ma vocation s’est révélée sur le tard, à l’aube de mes 30 printemps.

Mon expérience passée m’a permis de forger mon caractère, mais m’a également fait réaliser que je possédais une farouche envie d’entreprendre. 

Été 2002 : le BAC en poche, me voilà à devoir effectuer un choix. Vers quelles études vais-je me tourner ? Je veux aider les autres et souhaite du contact humain. Je commence donc à étudier à l’école d’infirmières de Rennes. Seulement, après deux premières années intensives où j’enchaîne cours et stages dans différents services, j’en arrive à la conclusion que le métier d’infirmière n’est pas fait pour moi. Pourquoi donc ? Car je peine à voir le côté humain dans ce métier. Le nombre de patients trop important et la façon d’aborder les soins ne me conviennent tout simplement pas. 

S’ensuivent alors quelques années en tant qu’aide-soignante. Prompte à découvrir de nouvelles choses, je m’essaie également à la vente. Résidant dans le pays fougerais en Ille-et-Vilaine depuis quelques années, je tombe sur une annonce qui attire mon attention. Une petite boutique de compléments alimentaires, située dans le centre-ville de Fougères, recherche un conseiller de vente. Je postule et me voici embauchée. 

Nous sommes en 2009 : je tombe définitivement dans la marmite des médecines douces. Depuis, je n’en suis jamais ressortie.

Moi qui ne connaissait la naturopathie que de nom, je découvre avec curiosité tout d’abord, puis passion par la suite, le vaste monde de cette médecine douce et holistique. 

Le côté impersonnel avec chaque patient qui m’avait déplu lors de mes études d’infirmière n’est pas présent dans le métier de naturopathe. Au contraire ! Chaque consultant est reçu de manière individuelle. Le praticien en naturopathie, éducateur de santé, prend le temps de détailler avec lui quelles pourraient être les causes de son mal-être et de ses maux. C’est un véritable accompagnateur en hygiène de vie. 

Voulant acquérir des connaissances sur le métier, je choisis une formation canadienne (la naturopathie est une médecine reconnue au Canada). Je suis diplômée en 2012 après deux ans et demi d’études. Ces derniers mois n’ont fait que confirmer mon ressenti : ce métier est fait pour moi. 

Mon premier cabinet se situe à Liffré au nord-est de Rennes. Je suis formée et prête à accueillir mes premiers consultants ! Simplement, je commets au début quelques erreurs. Pour exercer et vivre de son activité, souvenez-vous d’une chose : il ne suffit pas d’attendre dans son cabinet. Le métier de praticien en naturopathie n’est pas connu de tous. Il faut vulgariser, sensibiliser et parler de son activité au plus grand nombre. Je participe donc à des ateliers, des salons et des conférences pour, petit à petit, construire ma clientèle. 

Et cela fonctionne ! Pour apporter toujours plus de valeur lors de mes consultations, je me forme à l’herboristerie. Des anecdotes riches et encourageantes me confirment que j’ai pris le bon chemin. 

Une jeune femme qui n’a plus de cycles menstruels et qui souhaite tomber enceinte vient me voir. Grâce au plan d’hygiène de vie mis en place, elle retrouve petit à petit des cycles réguliers. 

Une maman me rend visite avec son bébé qui souffre de troubles du sommeil. Nous avons pu trouver ensemble la cause de ces insomnies. 

Un homme souffrant d’arthrose se retrouve grandement soulagé en suivant mes conseils.  

En parallèle, je découvre également le plaisir d’enseigner mes connaissances à de futurs naturopathes. Et de cette expérience, naît petit à petit un projet un peu fou : celui de fonder ma propre école… 

En enseignant la naturopathie, ma vision que j’ai du métier se renforce. Ce qui n’était qu’une idée en 2018 se transforme en réel projet en 2020. 

J’ai envie de prouver que la naturopathie a toute sa place en France et qu’elle ne vient pas concurrencer la médecine allopathique. D’ailleurs, cette médecine douce est déjà reconnue dans de nombreux pays comme le Canada, l’Allemagne ou la Suisse. En complémentant nos savoirs, nous tous, professionnels de santé, pouvons avancer ensemble, plutôt que les uns contre les autres. 

Au fil des mois, de belles rencontres rendent un peu plus concret mon projet. Sur un salon, je fais connaissance avec Matthieu, naturopathe et masseur bien-être à Saint-Lô dans le département de la Manche. 

Le projet initial de Naturacopée était de proposer une formation unique : celle de praticien en naturopathie. Cet échange avec Matthieu me donne l’envie et l’impulsion de mettre en place des formations en massages bien-être. Dont il sera l’un des formateurs, bien entendu. 

278222713_340115574769115_1763011204982955333_n

Naturacopée ne serait rien non plus sans Walter, cet homme généreux, propriétaire du Clos du Meunier. Il m’ouvre les portes de son gîte pour accueillir les premiers élèves en janvier 2021. Grâce à lui, vous bénéficiez d’un cadre exceptionnel pour étudier. Les repas du midi, offerts lors des sessions de formation, sont divins. Je vous en donne ma parole !

La suite ne fait que confirmer les choses. Ce projet sera évolutif dans le temps. Telle la pratique de la naturopathie où rien n’est jamais constant, l’institut Naturacopée continue d’élargir son offre. En mars 2022, des conférences et formations courtes à l’attention des professionnels de santé sont mises en place. À la rentrée 2022, à la demande de certains de mes élèves, l’herboristerie, discipline complémentaire de la naturopathie, prend sa place. 

L’équipe de formateurs passionnés, Walter et moi-même avons hâte de vous rencontrer.

À très bientôt,

Morgane Duval
Fondatrice et directrice de l’institut de formation Naturacopée

Naturopathie

Naturopathie

Se former en tant que praticien en naturopathie, c’est devenir un éducateur de santé à part entière. Vous aidez vos consultants à retrouver un mieux-être global et une pleine santé. Vous recherchez la cause du symptôme. Puis la cause de la cause. Et ainsi de suite.
Lire plus

Herboristerie

Herboristerie

Lire plus

Massages bien-être

Massages bien-être

Pour se perfectionner ou découvrir la discipline, 4 formations sont proposées avec 4 thématiques spécifiques : les massages asiatiques , les massages essentiels, les massages spécifiques et notre formation exclusive : les massages des 4 éléments (feu, terre, air, eau). 
Lire plus

Formation à la carte

Formation à la carte

Pour accompagner les professionnels du bien-être dans leur apprentissage ou perfectionnement, de nouvelles formations voient le jour. Et cela est dû en grande partie à ma rencontre avec des formateurs professionnels passionnés. 
Lire plus